Prévention tique

D’avril à octobre, nous sommes davantage exposés aux piqûres de tiques.

Des gestes simples peuvent éviter une éventuelle transmission de germes.

ÉVITEZ la piqûre de tique

Comment reconnaître une tique ?

La tique est un acarien visible à l’oeil nu mais de très petite taille. Sa croissance passe par 3 stades : la larve / 0,5 mm (après éclosion de l’oeuf), la nymphe / 1 mm, l’adulte / 3 mm mâle ou femelle. Elle peut piquer à tous les stades.

Comment vit la tique ?

Par tous les temps, la tique se signale, hiver comme été. Elle est principalement active d’avril à octobre.
Pour se développer et passer d’un stade à l’autre (larve, nymphe, adulte), la tique a besoin d’un repas sanguin qui peut durer plusieurs jours.

Comment pique-t-elle ?

La tique repère sa cible, postée sur des herbes ou dans le tapis végétal, attirée par les mouvements, la chaleur, le gaz carbonique émis par l’animal ou l’homme. Elle profite du passage d’un hôte pour s’agripper à lui.
La piqûre de tique est la plupart du temps indolore et passe inaperçue.

Où rencontre-t-on la tique ?

La tique vit dans les milieux humides et boisés : forêts, bois, arbustes, haies, talus mais aussi dans les prairies, les herbes, les pelouses, les parcs et jardins, même en zones urbanisées.

Comment se protéger ?

Lors de sorties dans la nature ou en forêt, portez des vêtements de couleur claire pour mieux repérer la tique, couvrants et ajustés au niveau des jambes, des bras et du cou. Portez des chaussures fermées. Le port d’un chapeau est également conseillé, notamment pour les jeunes enfants. Les répulsifs peuvent être utilisés mais comportent des contre-indications et n’ont pas fait la preuve de leur efficacité spécifiquement contre les tiques.

Agir

INSPECTEZ votre corps

Au retour de vos activités de plein-air, inspectez minutieusement tout le corps, cuir chevelu compris. Renouvelez le contrôle le lendemain.

RETIREZ la tique

Extraire la tique le plus tôt possible. Si la tique est porteuse de la bactérie Borrélia, agent de la maladie de Lyme, le risque de transmission de cette bactérie augmente avec la durée d’attachement de la tique à la peau.
Assurez-vous que votre vaccination contre le tétanos est à jour.

Comment enlever la tique ?

N’utilisez surtout pas de produits type huile, éther, alcool, flamme… ou autre produit pour l’extraire.
Utilisez un crochet à tique ou tire-tique (disponible en pharmacie ou parapharmacie) sans compresser le corps de la tique pour éviter qu’elle régurgite sa salive qui contient tous les agents pathogènes.

1) Choisissez le crochet adapté à la taille de la tique.
2) Insérez la tique dans la fente du crochet à tique au plus près de la peau.
3) Tournez lentement dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, sans tirer jusqu’à ce que la tique se décroche.
Après le retrait de la tique, désinfectez la zone de piqûre et lavez-vous les mains.

SURVEILLEZ la zone de piqûre

Si vous constatez 48 h après la piqûre l’apparition d’une rougeur qui s’étend ou d’autres symptômes : maux de tête, fièvre, fatigue anormale, douleurs… consultez votre médecin.

A retenir !

Au retour d’une activité de plein-air :
Inspectez minutieusement tout votre corps (le pli des genoux, les parties génitales, les replis sous la poitrine, la pliure des coudes, les épaules, les aisselles, le cou, la nuque, les oreilles et le cuir chevelu). Renouvelez cette inspection dans les 48 h.
Enlevez la tique le plus tôt possible avec un crochet à tique. Plus la tique reste fixée longtemps, plus le risque de transmission de germes augmente.
Désinfectez la zone de piqûre après avoir extrait la tique et lavez-vous les mains. Vérifiez que votre vaccination contre le tétanos est à jour.

Voir le dépliant d’information

Contact

Ville de Besançon
Direction Hygiène Santé
15 rue Mégevand
25000 Besançon
Tél. 03 81 87 80 90
hygiene-sante@besancon.fr